Nouvelle tendance : la mode éthique et la consommation durable

L’univers de la mode vestimentaire connait depuis un petit moment, une nouvelle tendance.La mode éthique et durable se fait en effet, une visibilité de plus en plus importante sur les réseaux sociaux. Voire, les plus grandes marques de vêtements ont trouvé en la mode durable, un nouvel atout marketing de choix. Quelques points sur cette nouvelle tendance qui veut qu’éthique rime avec parfaitement chic.

Une consommation responsable

Le mode de consommation s’est vu transformé dans certains domaines. Dans le monde de la consommation alimentaire, le concept bio ou encore le véganisme est devenu une tendance. Dans l’industrie automobile, la consommation « responsable » et « écologique » se traduit par les véhicules désormais hybrides, électriques… Cette transformation de nos habitudes de consommation atteint dorénavant l’industrie de la mode, la mode éthique et
durable ayant pour objectif d’inciter les gens à acheter moins, mais à acheter mieux. La mode mais aussi la consommation de produits cosmétique naturel devient de plus en plus tendance.

La mode made in France

Aurions-nous pensé il y a encore une dizaine d’années que la mode des aliments bio ainsi que les produits cosmétiques naturel rencontreraient aujourd’hui un tel succès ? Il faut reconnaître qu’aujourd’hui, la tendance bio se généralise de plus en plus, voire la population éprouve même le besoin de mieux consommer. Dans le monde de la mode, le phénomène du privilégier les vêtements made in France, de par leur qualité et leur durabilité crée un réel engouement chez les consommateurs. La mode made in France peut satisfaire plusieurs attentes dont la qualité, l’éco-responsabilité sans oublier la création d’emplois dans les ateliers de fabrication de vêtements. Dans le monde des cosmétiques naturels, les femmes mais aussi les hommes s’y mettent. Au même titre que les box beautés mensuelles, les hommes ont aussi leur kit pour prendre soin de la barbe.

Les grands acteurs du changement

La vague bio et le besoin de se mettre « au vert » envahissent alors le monde de la mode. La grande star du label de la mode éthique et durable, les vêtements green. Quant aux grands acteurs du changement, il s’agit des créateurs eux-mêmes. Chaque année, la Fashion Week réunit les plus grands stylistes et les marques de luxe à Paris. Une conférence pour parler de l’impact durable est même co-organisée par la ville de Paris avec Up le Mag pour inciter les gens à revisiter leurs habitudes de consommation vestimentaire.

L’on pourra alors citer Agnès b, une créatrice et chef d’entreprise à la fois qui prône le made in France. D’ailleurs, ses propres collections sont elles-mêmes fabriquées à plus de 50% en France et seules les pièces les plus difficiles à faire sont réalisées en Europe.

La styliste Stella-McCartney, elle aussi s’y est mise, et ce, dès l’année 2001. Sa marque de vêtements écologiques est une illustration vivante du mouvement éco-durable. Elle s’est engagée en faveur du droit des animaux et sa vision a suscité une prise de conscience chez les consommateurs, mais aussi chez les acteurs de l’industrie textile.

De son côté, François Girbaud est lui, le grand initiateur du délavage écologique. Le père du jean délavé depuis les années 70 a mis au point une technique qui permet d’économiser des millions de m3 d’eau pour délaver les jeans.

Il y a aussi Guillaume Gibault, le jeune français à l’origine du fameux Slip français. Créée en 2012, cette marque a su s’imposer et imposer la marque made in France. Appuyée par une communication offensive sur les réseaux sociaux, la marque témoigne du fait que la mode éthique et durable peut avoir du style.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

Auteur: mch

Partager cet article sur
468 ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.