Amateurs de cigares : comment les conserver ?

La question de la conservation est souvent loin d’être évidente pour tous ceux qui viennent de faire leurs premiers pas dans le monde des cigares. C’est normal en sachant qu’elle ne doit pas se faire n’importe comment. Les conditions dans lesquelles elle doit s’opérer doivent être très précises afin que l’on puisse préserver toutes les qualités de ses précieux bâtonnets le plus longtemps possible. L’utilisation d’une cave à cigares adaptée et bien calibrée s’impose dans ce cas.

Comment choisir la bonne cave à cigares ?

Une telle cave a pour fonction d’accueillir vos cigares et de les maintenir dans un état irréprochable pendant une période prolongée. Elle leur fait profiter du niveau d’humidité ainsi que de la température dont elles ont besoin pour brûler de façon correcte et conserver tous leurs arômes. Il en existe une multitude de modèles.

Pour trouver le bon, on doit retenir un certain nombre de critères. On note tout d’abord son profil consommateur. Si l’on fait partie du club des consommateurs occasionnels, il est pertinent de choisir une mini-cave dont la capacité d’accueil maximum est de 30 unités. Dans le cas où l’on est un débutant, on peut orienter son choix vers un modèle de contenance moyenne (75 à 150 bâtons). Celui-ci doit idéalement être modulable.

Une armoire à cigares (au-delà de 200 cigares) s’impose pour les aficionados et grands collectionneurs. Dans tous les cas, il est recommandé de toujours choisir une cave plus grande que sa collection actuelle et permettant de compartimenter efficacement ses précieux bâtonnets.

Côté matériau de fabrication, la majorité des caves classiques sont faites de bois. En choisissant une cave à cigares haut de gamme en bois, on profite d’un accessoire de stockage noble, esthétique et affichant un charme intemporel. Le plus important, c’est qu’elle garantit une meilleure régulation hygrométrique et offre une protection optimale contre les moisissures.

Les modèles électriques sont généralement en acier et disposent d’un intérieur en bois. En plus d’être particulièrement robustes et résolument modernes, ces équipements professionnels peuvent gérer de manière autonome leur température et leur humidité. Ils peuvent embarquer un système de climatisation, un dispositif de purification, des sondes de surveillance, un système de contrôle intelligent de l’hygrométrie et de la température…

choisir cave à cigares

Les bases de l’humidification des cigares

Pour une conservation optimale, le degré d’humidité idéal est de 70 % si l’on sort un cigare régulièrement ou de 65 % dans le cas où l’on est collectionneur et que l’on veut les conserver le plus longtemps possible. Il est à savoir que si l’hygrométrie est trop faible, les cigares deviennent aussi fragiles que secs. Ils risquent de brûler à une vitesse grand V. En revanche, une hygrométrie trop conséquente entraîne moisissure et pourrissement.

Pour ce qui est de la température de conservation, il est vivement conseillé de la maintenir entre 18 et 21 °C. Trop chauds, les cigares vont se décomposer progressivement. Dans le cas contraire, le développement naturel de leurs arômes sera affecté. On doit faire en sorte que la température de stockage soit stable puisque les cigares n’aiment pas les variations brusques.

Comment calibrer le taux d’humidité de votre cave à cigares ?

Pour bien calibrer un hygromètre à aiguille ou analogique, il convient de le placer dans un linge humide pendant une demi-heure. Au bout de 30 minutes, son aiguille devrait se situer entre 95 et 100 %. Si cela n’est plus cas, alors il convient de régler manuellement l’hygromètre en agissant sur les petites vis dédiées à cet effet.

Si l’hygromètre est digital, son calibrage doit se faire grâce à la technique du gros sel. Elle consiste à le placer dans une boîte plastique étanche ou dans une pochette hermétique de la même matière chargée de sel humide. Après 3 à 6 heures d’attente, on peut récupérer son hygromètre digital, puis appuyer sur le bouton « calibrate » qui le calibrera sur 75 % d’humidité. La méthode du gros sel fonctionne également avec les hygromètres analogiques. Après avoir passé 3 à 6 heures dans la boîte ou dans la pochette, ils devraient afficher un taux d’humidité de 75 %. En ce qui concerne les caves à cigares électriques, le calibrage de leur hygromètre se fait de manière très simple.

Auteur:

Partager cet article sur
468 ad

Laisser un commentaire